Bullshit job

Ola amigos,

 J’ai reçu cet étrange mail de ma direction :

 Suite à une demande de notre Direction Générale, nous avons mandaté Jean Bertrand Ducon, pour la réalisation de la cartographie de nos activités chez plusieurs de nos clients.

Dans ce cadre, Jibé va être amené à prendre contact avec certains d’entre vous dans les jours qui viennent.

D’avance, je vous remercie de lui réserver le meilleur accueil, l’objectif étant qu’il puisse vous interviewer rapidement, sans mobiliser trop de votre temps.

 Schumpeter avait prophétisé la destruction/créatrice. Alors qu’un emploi de l’ancienne économie est détruit, on crée un nouvel emploi dans la nouvelle économie. Les explorateurs du 17eme au 19eme siècle ont cartographié notre monde, ont trouvé des îlots perdus, nous voilà avec des cartographes d’un nouveau genre.

N’ayant pas filé mes coordonnées à ma boîte, il y a peu de chance que Jibé m’appelle pour m’interviewer. Donc j’ignore exactement quelle est la motivation de ce type et ce qu’il cherche à savoir. Mais ça ressemble quand même à un « bullshit job » décrit par l’anthropologue David Graeber.

 

Actuellement, on se demande s’il faut revenir sur les 35 heures ? Il est évident qu’il faut m’augmenter la durée du travail, ça me permettrait de consacrer 2 heures à Jibé pour lui permettre de me cartographier. Notez que ça ne sert strictement à rien, la cartographie permet juste à des « managers » en comité de pilotage, de se masturber sur des fromages sous Excel, graphiques et autres « slides ». Voilà encore des gens qui passent des heures et des heures dans des réunions totalement vaines.

 Objectivement, il faudrait diminuer la durée du travail, je pourrais bosser deux jours, que personne ne verrait la différence avec mon activité sur cinq. Mais le capitalisme a heureusement crée des « bullshits jobs » qui font que vous devez donc passer deux heures à cartographier, trois heures à saisir vos « times sheets », puis une demi-journée en comité de supervision, et enfin, votre vendredi sera dédié à la création de l’atelier Qualité afin de vous convertir à l’Agility Process. Bref, on vous noie sous la paperasserie, histoire de vous occuper alors qu’on a réellement besoin de vous que dix heures maximum.

Il est donc logique de chercher à nous faire travailler plus. Le temps passé en cartographie est du temps en moins pour écrire ce genre de réflexion sur la profonde vacuité du travail.

 BenLori

Published in:Uncategorized |on février 23rd, 2016 |

You can leave a response, or trackback from your own site.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 91 articles | blog Gratuit | Abus?