Archive for décembre, 2011

Dépêche AFP

Dépêche AFP – L’Equipe.

Le club de Brank Bank signe pour un an BenLori.

Malgré un contexte économique difficile et des perspectives européennes troubles, Brank Bank prolonge d’un an le contrat de l’attaquant Benlori. Les tests médicaux n’ont rien relevé d’alarmant et il a prouvé lors des 3 dernières semaines à l’essai qu’il pouvait supporter la pression des grands événements, avec une efficacité stupéfiante.

Ce recrutement force le club à dégraisser sa masse salariale et c’est le brésilien originaire de Cap Geminos, Philipino qui doit quitter le club sur le champ.

 

BenLori, inventeur de la Blietzcaillou n’a peut être plus le physique d’antan, mais son intelligence de jeu, sa science du placement, sa fourberie caractérisée, sa mauvaise foi légendaire, en font un joueur encore recherché par les clubs de première division.

C’est un peu une surprise après son départ de chez BZB Assurance après quelques écarts de comportement.

 

Interview du président de Brank Bank, le Cheik Al-Jawari Ibn Glawi.

 

-On pensait votre club fragilisé par les subprimes, ce recrutement surprend ?

Nous voulons rester numéro 1 sur le marché, quoi de plus normal que de recruter les meilleurs ? BenLori peut nous aider à viser l’Europe, et vendre des contrats d’assurance vie à nos supporters, son image va nous aider à progresser.

-Justement son image, cette année, il a connu quelques déboires, refusé de porter le maillot de Guerica Assurance, et avant cela, il avait gravement offensé le club de BZB Assurance.

Nous connaissons ces données, on sait qu’il aime le beau jeu où on lui laisse liberté de mouvement et une autonomie sur le terrain. Chez BZB, il était très mal utilisé, quand on bride un génie, il pète fatalement les plombs. Chez nous, il aura la permission de tester des gestes difficiles. Et les supporters sont fans des joueurs avec du caractère, sa venue a eu un impact immédiat sur notre billetterie. A peine arrivé, il a rendu trois billets d’humeur sur son blog, Philipino avait d’excellentes références, mais n’avait pas le même rendement.

-Et son hygiène de vie ? On le retrouve souvent tard le soir dans des concerts de rock à pogoter avec des punkettes de mauvaises vies.

Ce sont des considérations à prendre en compte, mais vous avez vu son rendement lundi dernier alors qu’il était au concert des Love Me Nots dimanche soir ? Il a rendu une copie propre, vous lui avez mis la note de 8 dans votre journal. Ce soir, il devait aller voir Powersolo à 2 heures du matin, il a finalement refusé pour se concentrer sur le concert  de Kid Congo vendredi soir. On préférerait bien sur qu’il ne sorte pas, mais un joueur heureux le rend sur le terrain généralement.

 

Interview de BenLori

 

-On ne pensait plus vous revoir après vos errements de début d’année. Quelle surprise.

Je joue pour mes proches, ma famille, je n’étais demandeur de rien, ils étaient inquiets me voyant sombrer dans le rock, l’alcool, les filles mais cette vie m’allait. Je pense que c’est un de mes derniers contrats, je pense à ma reconversion même si ce n’est pas évident quand très jeune, vous avez intégré un centre de formation où on vous forme très mal à affronter la société actuelle.

-Revenons au jeu, qu’allez vous apporter dans une équipe qui éprouve des difficultés actuellement (dettes grecques, emprunts toxiques)

Je n’entends pas révolutionner mon jeu, je vais faire du BenLori, efficacité mais dans la sobriété, ménager mes efforts mais des efforts pertinents qui aident l’équipe à avancer. En vieillissant, j’ai appris à écouter mon corps, qui va piano va sano va lontano disait mon grand père. Pourquoi rendre quatre rapports, alors qu’un seul suffit à contenter mes supporters ?

-Mais, et le beau jeu ?

Ecoutez, on a fait du beau jeu pendant des années, on a vendu des crédits à tout le monde, souvent des gens insolvables et le club est maintenant dans la difficulté. En travaillant moins comme je le préconise depuis des années, on vendra moins de produits toxiques, on n’assommera plus nos supporters de produits inutiles, de gadgets. Vous savez, on me connaît pour la Blietzcaillou contre le FC Galmier, si on se souvient bien, c’est un coup génial exécuté en un tour de jeu qui terrassa mon adversaire. On doit retourner à cette sobriété, des efforts, certes, mais sur une ou deux phases pertinentes. Sur 8 heures sur le terrain, les gens ne sont jamais efficaces les 8 heures, ma vision du jeu est d’être performant 1 ou 2 heures et marquer des points durant cette phase et gérer ensuite.

-Vous comprenez que vos propos puissent choquer ?

Prenons l’hyper actif leader Minimo, il se démène, fait des réunions européennes, réduit puis augmente la TVA sur les restaurants, fait voter à chaque meurtre médiatique de nouvelles lois sur la sécurité, pour quels résultats ?

-Aucun.

Voilà, vous avez tout compris. Qui va piano va sano va lontano, une fois que vous avez compris ça, vous avez tout compris.  

 

Published in:Uncategorized |on décembre 8th, 2011 |1 Comment »

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 91 articles | blog Gratuit | Abus?