Archive for avril, 2011

Démographie

Ola amigos,

La nouvelle vient de tomber sur tous les téléscripteurs, les pontes du football trouvent qu’il y a un peu trop de noirs et d’arabes dans les clubs et la sélection. Bon, je n’en sais rien, la dernière fois que j’ai vu du foot, c’était pour aller voir mon copain Galmier à Marbache, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de gros, mais je n’ai pas trouvé les deux équipés spécialement bigarrées.

 Dans l’informatique, je n’ai pas non plus réalisé de statistiques sur le sujet, mais je constate que la profession n’est pas très féminine alors que c’est un métier passionnant et valorisant. Pas plus tard que maintenant, je travaillais sur un dossier des plus intéressants : Bidule SA ayant racheté Gizmo SARL, il faut intégrer les clients de Gizmo dans l’informatique de Bidule, or le code nationalité 72 chez Gizmo correspond à un client des Iles Timatu et Gozuli alors qu’il est vu comme représentant des terres australes pour Bidule. Un problème survient et on fait appel à des consultants de top niveau pour régler ce désagrément. Et bizarrement, régler cet épineux problème ne séduit pas les femmes. Une énigme pour moi.

Tout à l’heure, Enrico, une sorte d’intendant venait relever les équipements autour de moi, le but, bourrer deux nouveaux sur l’open space car transformer le code 72 en code 27 pour Timatu et 38 pour l’archipel des Gozuli, demande un paquet de cerveaux. Je demandais innocemment si les nouveaux étaient des nouvelles …. Et non … lundi, deux geeks de plus à mes côtés, ils vont me bassiner comme mon voisin de droite avec Thor et la sortie prochaine de Captain América. Et dire qu’en ce moment, on nous fait rêver avec Willy qui a rencontré sa jolie Kate sur son lieu de travail (son université).

 Alors, à la fédération française d’informatique, on ferrait quand même bien également d’engager quelques démographes pour réaliser quelques statistiques et encourager un peu plus une partie de la population à se lancer dans un métier intellectuellement stimulant. Je vais regarder si aux iles Timatu et Gozuli, ils ont plutôt des clientes que des clients… c’est peut être accueillant  là bas ?? Quoique le code sexe chez Gizmo est 1 ou 2 pour une femme ??? On finit par s’y perdre dans tous ces codes…


BenLori

Published in:Uncategorized |on avril 29th, 2011 |No Comments »

Une burne en burn out

Ola amigos,

Je sors de ma visite médicale du travail post-embauche, je n’en avais pas eu depuis 8 ans puisque chez Liban SA, aucune règle n’était appliquée et qu’une demi- journée à la médecine du travail, c’est une demi-journée de facturation de moins.

Je vous rassure, la machine est en parfait état de marche, je pisse jaune, les réactifs ne virent pas au bleu, tension RAS, un cœur d’athlète, des reflexes à faire pâlir un lynx, un taux taille/poids de chippendale bodybuildé…

 Pourtant, après une discussion informelle, elle me demanda si j’étais nouvel embauché, et comme je suis une véritable langue de vipère, je lui répondis du tac au tac « et surement prochain démissionnaire ».

Nous eurent alors une discussion sur le « burn out » au travail (pour les non anglophones, ça ne signifie pas burnes dehors) et elle m’encouragea fortement à suivre l’idée qui chemine doucement mais surement dans ma caboche immature. Elle me cita quantité de cas de patients qui ont tout arrêté pour vivre nus dans la jungle, devenir gigolo, etc… Elle était presque prête à me signer une ordonnance pour prendre un congé sabbatique. En tout cas, ce n’était pas une prêtresse du travailler plus pour gagner plus, elle me fit l’apologie du repos, de la coupure.

 Hier, je voyais ma commerciale, avec en prime, un DRH qui tente de me contacter pour savoir ce que je pense de mon nouveau poste. Il n’arrivera pas à me joindre mais il aura sa réponse dans exactement 6 semaines. Peut être avant, s’il découvre mon blog fort prisé par les conseillers juridiques d’une grande compagnie d’assurance, et un lectorat toujours plus nombreux. Avec ma commerciale, j’étais dégoulinant d’hypocrisie … dans ma tête, je lui pète ma démission mi-juin, étant en période d’essai, je me casse en express, la laissant se démerder avec mon (enfin son) client pour lui expliquer pourquoi je me barre en laissant tout en plan. Hier, j’évoquais juste la difficulté de travailler sur un open space grouillant avec en prime, un marteau piqueur en bas de l’immeuble … je ne lui parlais pas de son projet fantoche, avec le sentiment d’être pris pour un con à me faire faire des trucs de débutants. Je lui ai dit exactement ce qu’elle voulait entendre, j’ai passé deux heures à pipeauter, pour une fois que dans une relation commerciale/larbin de SSII, c’est le second qui débite des sornettes à la pelle. J’ai un mauvais fond, par moment, j’aime trahir, la seule frustration, c’est de ne pas assister à la scène où la commerciale et le DRH vont recevoir ma démission et se dire « mais quel enculé ».

 Bon, je file me former à Alex, un logiciel spécifique à mon client. Celui ci misant sur moi, il me forme bien entendu à ses outils … lui aussi, aurait tout intérêt à lire mon blog. Ca lui éviterait des investissements inutiles !

 BenLori (saloperie et fier de l’être)

 

Published in:Uncategorized |on avril 29th, 2011 |2 Comments »

Couilles de poulet est de retour

Ola amigos,

« Mais qu’est ce que je fous là ??? » C’est cette petite musique qui trotte dans ma tête depuis une semaine. Et comme par hasard, cette mélopée raisonne dans mes synapses depuis mon entrée en fonction dans ma nouvelle société, sur un nouveau projet, chez un client jusque là méconnu.

Prenons le cadre, c’est bien simple nous sommes 50 dans 100 m² dans un brouhaha continu et usant. J’y côtoie quelques personnalité détonantes : en face de moi un vieux probablement atteint de surdité, il ne peut s’empêcher de crier quand il parle, il ne bosse pas avec moi et n’a pas l’air de comprendre grand chose. Dans mon dos, quelques spécimens pas inintéressants à observer, il s’agit de la nouvelle génération d’informaticiens, look de surfeurs pour les mecs, et nenettes qui semblent sorties d’émissions de téléréalité, aspect prostipute garanti. Fatalement, je ressens un premier malaise, pourquoi suis je au milieu de débutants ? Et d’un vieux sénile ? Qu’est ce que je fous là ?

 J’en viens à mon deuxième constat, le poste. Et bien,  c’est simple, je fais le même boulot que quand j’ai commencé (ce qui explique les débutants en nombre). D’où un immense désarroi, 14 ans dans ce domaine et je n’ai pas progressé d’un pouce. J’ai pourtant insisté à tous les entretiens passés que je voulais plutôt m’orienter vers de l’analyse, de la réflexion au détriment de la technique. Et on me fout sur un poste de programmateur de base. Qu’est ce que je fous là ?

 Ensuite viennent mes lectures personnelles, en lisant quelques blogs d’économie, il semble que nous sommes à l’aube d’un grand cataclysme financier, les états ne pourront jamais remboursés leurs créances et les scénarios les plus noirs se rapprochent. L’optimiste Bernard Maris allant jusqu’à dire que le capitalisme est ainsi fait, tous les 30-40 ans, on rase les rentiers et on recommence un nouveau cycle. Mais alors, je suis dans la merde, j’ai 140 000 euros à la banque… qu’en faire ?? Les fumer ? C’est interdit. Les manger ? Pas plus de 5 fruits et légumes par jour. Baiser des escorts ? C’est interdit depuis cette semaine. Jouir de la vie ? C’est indécent alors que tant souffre. Bordel, que c’est ce que je dois faire ???

En fait, je gagne en 1 mois de quoi vivre 2 … or, il n’existe aucune entreprise qui accepterait un salarié qui travaille 50% du temps. Les socialistes n’ayant pas eu le courage d’aller au bout de leur projet, la semaine des deux jours (allez, je vais être gentil, trois pour ne pas que Parisot fasse un infarctus). Au contraire, leur nouveau projet porte une refonte du système fiscal et donc des projets informatiques dans les années qui viennent pour modifier tous les logiciels comptables. Projets informatiques massifs = pas d’intercontrat dans les années à venir = horreur pour un salarié de SSII.

Et si je m’accordais un repos de 50% ??? Et donc une nouvelle démission dans les jours qui viennent pour passer l’été en repos complet ?

Là encore, c’est une idée que j’ai quotidiennement, une autre mélopée qui fait son chemin, mais en aurais je les couilles ???

 La réflexion murie …

 BenLori

Published in:Uncategorized |on avril 15th, 2011 |5 Comments »

Enfer et damnation

Ola amigos,

6 millions de chômeurs ou de précaires, 15% de la population active sans travail,crise économique, crise morale … bref, on nous rabâche que nous sommes dans une merde incroyable. Me retrouvant contraint (un peu par ma faute) à chercher un nouveau job, et étant anxieux de nature, je me suis immédiatement demandé comment j’allais finir ? Allais je rejoindre la cohorte de mécontents votant FN ? Déprimer, me droguer, boire ?

C’est mal me connaitre, pardi. Donc j’enclenche la recherche d’emploi activement, mets mon CV sur internet, relance quelques amis pour un piston éventuel, et deux jours plus tard, une boite me voulait absolument… moi, BenLori, clown de l’informatique, homme le moins motivé de la planète quand il s’agit de programmer un traitement de suivi des contrats d’assurance Pipolio.

Restait une étape, que ma boite me place chez un de ses clients, car oui, je suis encore et toujours consultants en système d’information pour parler pompeusement. J’avais demandé à ce que mon contrat début au 1er mai, histoire de me reposer et digérer cette affaire de licenciement.Mais bon, on connait tous les commerciaux de SSII, ils ne vous écoutent jamais et donc, mon CV est  proposé à un assureur bien avant mon souhait (en France, une fois votre CV étiqueté, vous pouvez dire que l’univers de l’assurance vous donne de l’urticaire, on vous enverra encore et encore dans cet univers). Je passe donc un entretien chez ce client, montre ma non-motivation habituelle, la commerciale qui suivait les débat en était même catastrophée au point de me proposer une formation en passage d’entretiens.

Et surprise générale, ce client me sélectionne car un type aussi incompétent, on ne peut pas le laisser tranquille se reposer tout le mois d’avril, ça serait dommage.

Et donc, je ne comprends une nouvelle fois rien à rien … comment 15% de la population galère pour trouver un job ? Certes, j’ai paniqué donc j’ai cherché rapidement alors que la sagesse aurait été de profiter de la vie, des trois mois de préavis, de mes congés payés accumulés. Mais j’ai cherché de manière non professionnelle .. un CV posté sur un site internet, des entretiens passés sans aucune motivation, en dénigrant pratiquement systématiquement mes travaux passés, j’ai quand même réussi à placer que je lisais Voici lors de ma mission chez un transporteur ferroviaire, et que ma mission précédente consistait à fliquer des types pour qu’ils remplissent des papiers inutiles.

Et je suis sélectionné !!!  Finalement, je suis dans un état mitigé, presque malheureux, je finis encore et toujours chez un assureur, je vais encore me dire que c’est un job alimentaire puis au final, je vais encore probablement péter un plomb. Vais je voter FN ? Me droguer, déprimer et boire ?

BenLori

Published in:Uncategorized |on avril 5th, 2011 |1 Comment »

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 91 articles | blog Gratuit | Abus?